APOP_dico


Le microapprentissage réfère à une…

  • 1. Stratégie pédagogique où un seul thème est traité de façon approfondie
  • 2. Stratégie pédagogique où les contenus sont fragmentés en courtes unités d’apprentissage
  • 3. Approche où l’apprenant réalise ses tâches sur un appareil mobile

Réponse

  • 2. Stratégie pédagogique où les contenus sont fragmentés en courtes unités d’apprentissage

Le microapprentissage réfère à une stratégie d’enseignement à distance où les contenus sont fragmentés en courtes unités, ou « granules », consacrées à une notion précise, dont la durée varie de quelques secondes à cinq minutes. Cette approche, basée sur la répétition et la participation, est utilisée pour informer sur un sujet précis, consolider des savoirs ou viser un résultat déterminé (comportement, compétence, etc.). Contrairement à d’autres approches plus conventionnelles, c’est généralement l’étudiant qui amorce par lui-même le processus d’apprentissage à un moment qui lui convient.

La fragmentation des contenus peut prendre différentes formes, par exemple :

  • Message texte contenant un « mot du jour »
  • Court tutoriel démontrant l’utilisation d’un logiciel
  • Courte capsule interactive ou questionnaire permettant de valider les connaissances antérieures
  • Capsule vidéo présentant une manipulation à expérimenter en laboratoire
  • Message texte contenant une question à choix multiple à laquelle l’étudiant doit répondre avant la tenue du cours
  • Mèmes ou montages photo résumant des contenus abordés en classe

D’abord exploité dans le domaine de la formation aux entreprises, le microapprentissage se taille une place en enseignement supérieur, ses avantages pouvant y être transposés. En plus d’offrir une grande flexibilité d’accès, cette approche permet :

  • De susciter et de maintenir l’attention, la motivation et l’engagement des apprenants
  • De varier les formats pédagogiques utilisés
  • De favoriser la consolidation par la répétition
  • De traiter d’aspects précis et granulaires
  • De favoriser l’apprentissage dans des contextes informels

Certaines limites sont toutefois à considérer :

  • Requiert des compétences numériques minimales chez l’enseignant et l’étudiant
  • Demande un investissement soutenu en efforts et en temps de la part de l’enseignant
  • Doit être complémentaire à un enseignement structuré et approfondi
  • Exige un suivi sur le processus de réalisation des activités

Même si le microapprentissage ne permet généralement pas de traiter d’un sujet en profondeur, il peut être considéré comme une stratégie complémentaire pouvant être combinée à d’autres moyens d’enseignement.

Références

Voir toutes les rubriques APOP_dico


L'APOP reconnaît la contribution et le soutien financier du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur (MEES) pour la réalisation des activités dédiées aux établissements du collégial.

Les activités d'animation et de perfectionnement sont diffusées sur le site de ProfWeb.

L'infolettre APOP est supportée par Dialog Insight.