APOP_dico


Une intelligence artificielle dite « forte » se distingue d’une intelligence artificielle dite « faible » parce que :

  • 1. L’IA forte est plus efficace que l’IA faible
  • 2. L’IA forte est spécialisée dans une tâche
  • 3. L’IA forte peut battre l’IA faible dans des jeux complexes tels les échecs
  • 4. L’IA forte dispose d’une conscience d’elle-même

Réponse

  • 4. L’IA forte dispose d’une conscience d’elle-même

L’intelligence artificielle forte se définit comme un système d’intelligence artificielle visant à imiter le fonctionnement de l’intelligence humaine dans son ensemble et ayant la capacité de se questionner, d’analyser et de comprendre ses raisonnements et ses actions.

Elle se distingue de l’intelligence artificielle faible, plutôt conçue pour imiter une portion spécifique du fonctionnement de l’intelligence humaine, ce qui lui permet d’accomplir une tâche donnée, par exemple la résolution de problèmes, la reconnaissance vocale, la reconnaissance faciale, la conduite automatisée, etc.

Pour l’instant, l’intelligence artificielle forte existe surtout comme modèle théorique : toutes les IA actuellement produites sont dites « faibles ». L’IA faible disponible en 2019 prend des décisions en fonction de ce qu’il lui a été inculqué, de ce pour quoi elle a été programmée. L’intelligence artificielle forte que l’on anticipe pour l’avenir est celle qui sera en mesure de prendre des décisions avec une conscience réelle et peut-être même des émotions.

Références

Voir toutes les rubriques APOP_dico


L'APOP reconnaît la contribution et le soutien financier du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur (MEES) pour la réalisation des activités dédiées aux établissements du collégial.

Les activités d'animation et de perfectionnement sont diffusées sur le site de ProfWeb.

L'infolettre APOP est supportée par Dialog Insight.