APOP_dico


L’OMS a qualifié d’« infobésité » la quantité phénoménale d’informations, dont plusieurs sont fausses, circulant actuellement au sujet de la pandémie

  • 1. Vrai
  • 2. Faux

Réponse

  • 2. Faux

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a plutôt qualifié ce phénomène d’« infodémie », un mot-valise formé à partir de la contraction des mots information et épidémie. L’infodémie réfère au phénomène de surabondance d’informations sur le web et les médias sociaux, dont plusieurs s’avèrent fausses ou douteuses, concernant notamment la COVID-19 et la santé.

Théories du complot, rumeurs, remèdes miracles, témoignages vidéo de prétendus experts, conseils de prévention, fausses nouvelles, généralisations… plus que jamais, il est essentiel de développer des réflexes de validation concernant la véracité de l’information et de choisir des sources d’information crédibles pour s’informer. Plusieurs médias dédient désormais des équipes spécialisées à la vérification des faits, par exemple les Décrypteurs (Radio-Canada), le Détecteur de rumeurs (Agence Science-Presse), les Décodeurs (Le Monde). Hors de tout doute, il en va de notre responsabilité personnelle et collective de développer et de maintenir une attitude critique face à l’information et surtout, de ne pas contribuer à propager des informations dont la crédibilité n’a pas été validée.

Le terme infobésité représente quant à lui l’état résultant d’une somme d’information jugée trop abondante par rapport aux besoins ou aux capacités d’assimilation d’un utilisateur.

Références

Voir toutes les rubriques APOP_dico


L'APOP reconnaît la contribution et le soutien financier du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur (MEES) pour la réalisation des activités dédiées aux établissements du collégial.

Les activités d'animation et de perfectionnement sont diffusées sur le site de ProfWeb.

L'infolettre APOP est supportée par Dialog Insight.