Webinaire

La prise de notes en classe… que devient-elle avec les TIC?

  • Mercredi, 31 octobre 2012
  • partie 1
  • partie 2
  • partie 3
  • partie 4

Animation

  • Pierrette Bergeron, Profweb

Contributeurs

  • Isabelle Delisle, Cégep de Lévis-Lauzon
  • Marie-Paule Lachaîne, Cégep de Saint-Laurent
  • Jules Massé, Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec
  • Séverine Parent, Cégep Limoilou
  • Mario Tardif, Cégep de Lévis-Lauzon

En 2012, à l’ère du multimédia et du « tout techno », les étudiants doivent-ils encore prendre des notes? Des études ont déjà indiqué que leur habileté en la matière ne relève pas du plus haut niveau de performance. Par ailleurs, il apparaît que les étudiants qui prennent des notes en classe réussissent mieux.

La prise de notes est-elle compatible avec la pédagogie active dans un environnement où les technologies sont de plus en plus présentes? Quels types d’apprentissages permet-elle de réaliser? Comment, dans des contextes d’enseignement différents, dans les disciplines et les programmes, réussit-on à stimuler et à encadrer la prise de notes?

Questions et enjeux

  • Quels outils technologiques sont les plus accessibles et les plus utiles pour la prise de notes?
  • Corollairement, quand doit-on diffuser les notes de cours produites par l’enseignant?
  • Les étudiants semblent préférer les recevoir avant ou pendant un cours; quels sont les bénéfices associés à l’une ou l’autre des formules?
  • Quel format devrait-on éditer et publier? Des notes complètes? Des notes à enrichir?

L'APOP reconnaît la contribution et le soutien financier du Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur (MEES) pour la réalisation des activités dédiées aux établissements du collégial.

Les activités d'animation et de perfectionnement sont diffusées sur le site de ProfWeb.

L'infolettre APOP est supportée par Dialog Insight.