Dîner-causerie

L’information à un coup de clic, crédible ou pas?

  • Wednesday, March 30, 2011
  • part 1
  • part 2
  • part 3
  • part 4

Animation

  • André Beauregard, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne

Contributeurs

  • Élise Bélanger, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
  • Simon Villeneuve, Cégep de Chicoutimi

Cette année, les mots « Google » et « Wikipédia » ont fait leur entrée dans le dictionnaire Larousse. On peut être pour ou contre ces inclusions, mais on ne peut toutefois ignorer l’apport indéniable de ces deux ressources dans la société de l’information où nous évoluons. Dans les faits, le libre accès à l’information à l’ère du web 2.0 se traduit-il par un enrichissement ou un appauvrissement du niveau de qualité des connaissances disponibles en ligne?

D’autre part, dans un contexte d’apprentissage, doit-on empêcher les références à des sites tel Wikipédia et exiger l’utilisation de contenus rédigés et validés par des experts? Quel processus doit être privilégié pour développer l’esprit analytique et critique de l’étudiant quant à l’information qu’il consulte et utilise? La rapidité d’accès à l’information est-elle en train de se substituer à la qualité de la démarche informationnelle et des résultats attendus?

Lorsqu’un étudiant se limite à Google pour faire ses recherches, accède-t-il à des références fondées? Est-il encore pertinent que les établissements d’enseignement mettent à leur disposition des ressources documentaires comportant des frais élevés? Quelles stratégies les enseignants peuvent-ils utiliser pour favoriser la réalisation de travaux de qualité où l’information recensée s’avère authentique? Et finalement, l’enjeu relatif au paradigme – qualité de l’information versus démocratisation – est-il encore discutable?

APOP activities designed for higher education institutions are financially supported by the ministère de l‘Éducation et de l’Enseignement supérieur.

APOP activities are promoted by ProfWeb.

APOP’s Newsletter is supported by Dialog Insight