Webinaire

La classe numérique… vers une classe « sans papier » ?

  • Monday, April 23, 2012
  • part 1
  • part 2
  • part 3
  • part 4

Animation

  • Andrée Beaudin-Lecours, Vitrine Technologie Éducation

Contributeurs

  • Samuel Bernard, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
  • Marie-Josée Desrochers, Collège Rosemont
  • Guy Germain, Collège Bois-de-Boulogne
  • Jules Massé, Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec
  • Lorraine Ouellette, Cégep de Victoriaville

À l’automne 2011, la Vitrine technologie-éducation (VTÉ) a lancé, à titre expérimental, un premier projet de recherche-action dans le cadre de son nouveau Labo VTÉ. La Vitrine proposait alors de relever le défi de la classe numérique, une classe « sans papier », en développant et en documentant collectivement un cartable électronique.

Les participants – membres du comité de pilotage et personnes ressources invitées – étaient alors conviés à des rencontres Web permettant de définir les composantes d’un tel cartable. Quelques semaines plus tard : mission accomplie !

Une classe peut-elle être à 100% numérique, c’est-à-dire sans papier, du plan de cours jusqu’à l’évaluation en passant par les activités d’apprentissage? Est-ce possible? Est-ce souhaitable? De l’avis de Jules Massé, il semble que oui ! Cet enseignant de philosophie à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie (ITHQ) et également répondant TIC, peut constituer une classe complètement sans papier, du plan de cours à l’évaluation.

Mais les étudiants imprimeront-ils moins? Au collège de Rosemont, une initiative a été lancée pour inciter les étudiants à réduire l’impression des documents fournis par l’enseignant : l’utilisation du « feuilleteur numérique ».

APOP activities are promoted by ProfWeb.

APOP’s Newsletter is supported by Dialog Insight